John M. Steele: para de la 82nd AIRBORNE division

Par Anatole .R

Participation gagnante "PORTRAITS" 11/15

Commentez et partagez en bas de page !

John Marvin Steele (1912-1969) est un parachutiste américain de la Seconde Guerre mondiale, connu pour être resté accroché au clocher de l'église de Sainte-Mère-Église dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, la nuit précédant le débarquement de Normandie.

John M. Steele est né à Métropolis, une ville du Sud de l’État de l'Illinois (États-Unis), le 29 novembre 1912.

Lorsque les États-Unis entrent en guerre en 1941,

John, 29 ans, s'engage dans les troupes aéroportées (un de ses frères s'engagera dans la marine, un autre dans l'US Army).

Il est intégré dans la 82ème division, au sein de la Compagnie F du 505e régiment de parachutistes. Il arrive en mai 1943 en Afrique du Nord.

 

Quelques semaines plus tard, dans la nuit du 9 au 10 juillet 1943, les unités de la 505e sont parachutées en Sicile. John s'y casse la jambe gauche et est rapatrié dans un hôpital militaire en Afrique du Nord.

Il saute de nouveau en Italie en septembre 1943, dans la région de Naples et combat jusqu'à Salerne.

Son unité quitte le front italien afin de rejoindre, en bateau, les îles Britanniques en novembre 1943 en vue de la préparation du débarquement allié prévu pour le printemps suivant.

Il est d'abord stationné en Irlande du Nord puis dans les environs de Leicester, en Angleterre.

 

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, les parachutistes américains sautent sur le Cotentin (opérations Albany et Boston) pour créer une tête de pont aéroportée à l'arrière d'Utah Beach, une des deux plages américaines du débarquement pour faciliter la sortie des troupes qui vont y arriver à l'aube.

 

En effet les nombreux marais et terrains volontairement inondés à l'arrière de la côte ainsi que le peu d'accès routier sont très favorables à la défense allemande et risquent d'empêcher la progression américaine sur la terre ferme.

 

L'unité de John Steele doit sauter aux abords de Sainte-Mère-Église et prendre le bourg normand.

 

 

Mais le pilote du C-47 qui transporte une quinzaine de parachutistes, dont Steele, vole trop haut, de peur de la DCA. Les hommes sont donc mal largués et sont parachutés aux alentours de 1 h 00 du matin sur le village même1. Lors de sa descente, John Steele est atteint au pied par une balle2 ou un éclat métallique1. Il ne peut plus contrôler son parachute et atterrit finalement sur le clocher de l'église.

Il se balance et tente de se libérer de son parachute tandis que sur la place, tout autour de l'église, les combats font rage. Il essaye de se décrocher à l'aide de son couteau mais malheureusement celui-ci tombe. Il prend alors la décision de faire le mort afin d'éviter de servir de cible à l'ennemi. Après plus de deux heures, un soldat allemand du nom de Rudolf May vint le décrocher. John Steele fut soigné et fait prisonnier. Il s'évade trois jours après.

 

 

Anatole .R

Écrire commentaire

Commentaires: 0